Retour en page d'accueil

Le clown

L'art de la clownerie est une vieille spécialité qui existe depuis très longtemps. À l'origine pour les enfants, cet art devient de plus en plus apprécié par les adultes.

Spectacle de magie

Le clown

Le mot « clown » vient du mot anglaus klönne signifiant homme rustique, balourd. En anglais, on trouve aussi clod et clot, signifiant aussi bien motte que balourd, plouc. Le mot anglais clown a d'abord désigné un paysan puis un rustre afin de designer le clown en tant qu'artiste. Au 16e siècle il est passé dans le vocabulaire du spectacle pour désigner un homme de la campagne.

Même s'il tire sa filiation de personnages un peu grotesque, notamment ceux de la Commedia dell'arte, le clown proprement dit est une création relativement récente. Il apparaît pour la première fois en Angleterre au 18e siècle, dans les cirques équestres pour divertir les gens.

Les directeurs de ces établissements, afin d'étoffer leurs programmes, engagèrent des garçons de ferme qui ne savaient pas monter à cheval pour entrecouper les performances des véritables artistes, rapidement ces paysans sont devenus de vrai artiste. Installés dans un rôle de serviteur benêt, ils faisaient rire autant par leurs costumes de paysans, aux côtés des habits de lumière des autres artistes, que par les postures comiques qu'ils adoptaient, parfois à leur dépens.

Les clowns suivaient le mouvement des numéros présentés, en les caricaturant pour faire rire (le clown sauteur, le clown acrobate…), ainsi le clown permet d'enchainer les programmes.

Ce personnage évolua pour devenir de moins en moins plouc et paysan : distingué, adoptant des vêtements aux tissus nobles et de plus en plus lourds avec l'emploi des paillettes, il fit équipe avec l'auguste. Ce dernier devint le personnage comique par excellence, le clown ayant toujours une bêtise à faire mais vraiment maitrisé. C'est la configuration que l'on connaît aujourd'hui. L'auguste prit peu à peu son autonomie, quand certains trouvèrent le moyen de faire rire la salle sans avoir besoin du clown pailleté juste des ustensiles de la vie courant ou alors dans leur façon de déambuler réagir... L'auguste s'imposa alors en tant qu'artiste solitaire, proposant parfois à un spectateur de lui servir de partenaire.

Citation de magie

Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose.

Quelques grands clowns

Le clown blanc, maître de la piste, apparemment digne et sérieux, est le plus ancien type de clown. L'auguste au nez rouge, personnage loufoque et grotesque, a fait son entrée vers 1870. Avec les trios de clowns, créés au début du 20e siècle, est apparu le contre-pitre, le clown qui ne comprend jamais rien et qui se met dans situation souvent hilarante.

Voronin
Fumagalli
Voronin
Fumagalli